« SOS Cellules encrassées » nettoyage de printemps recommandé

Le printemps et le soleil sont de retour, et pourtant vous manquez de vitalité, et  votre organisme fait grise mine. C’est normal ! L’hivers, la vie moderne, la pollution, le stress, l’alimentation industrielle et dénaturée l’ont épuisé. Même si ce dernier à la capacité naturelle à s’auto-nettoyer et se régénérer, il arrive souvent qu’il soit saturé et ne puisse plus accomplir cette tâche seul sans une aide extérieur. C’est là que vous, SuperMams entrez en jeu ! Il est temps de prendre soin de vous et le printemps est une période idéal pour passer à l’action. Il n’y a pas une minute à perdre d’autant plus lorsque l’on sais que la nature profonde des maladies réside dans la présence de substances indésirables dans notre organisme. Il convient donc de les éliminer.

Pour être efficace comprenons d’abord comment tout ceci fonctionne :

Un organisme auto-nettoyant

Comme nous le notions précédemment, notre organisme est naturellement programmé et outillé pour s’auto-nettoyer et ainsi préserver l’intégrité de son terrain (condition indispensable à un état de santé).

Les émonctoires,  stations de purification

Il fait appel pour cela à des filtres (émonctoires) pour éliminer quotidiennement les substances indésirables : le foie, les intestins, les reins, la peau , les poumons. Ce sont de véritables stations de purification, qui vont permettre à l’organisme de se libérer de ses toxines.

Les toxines

Les toxines sont des déchets métaboliques (issus de la digestion et de la dégradation des aliments), des substances chimiques (colorants, conservateurs, pesticides, hormones, médicaments). Ajoutons à cela le café, le sucre, l’alcool, sans oublier les pollutions de notre environnement (métaux lourds, ondes, pollution atmosphérique…), le stress etc… L’organisme travail dur et sans relâche à leur élimination.

Quand la machine s’encrasse

Mais au fils du temps, sous la charge importante de ces toxines, les déchets s’accumulent, et la machine s’enraye.

Des méthodes simples à votre disposition

La bonne nouvelle c’est que même si la situation est critique, des solutions très efficaces vous permettent de suppléer votre organisme pour lui permettre de reprendre la main et de s’auto-régénérer.

A chacun son programme

Du drainage en douceur des émonctoires, aux cures de détoxication pour un nettoyage en profondeur de l’organisme, chacun peut trouver son programme, avec l’intensité et la durée qui lui convient.

L’ alimentation Hypotoxique

cure hypotoxique

Il convient en tout premier lieu de commencer par là ! Avant de détoxiner il faut stopper les sources toxiques ! On supprime donc les existants (café, thé, alcool…), les aliments industriels, les produits raffinés, le sucre, les produits laitiers, les graisses dénaturées, le gluten. On allège considérablement sa consommation de protéines animales. On favorise les fruits et légumes frais et de saison (biologiques de préférence) crus et/ou cuits. eauOn boit en bonne quantité des boissons telle que l’eau, les tisanes, les laits végétaux. Il convient également d’accompagner cette cure alimentaire d’une bonne activité physique pour aider mécaniquement à l’élimination des toxines.


Le drainage par les plantes

jus d'herbeEn complément d’une alimentation hypotonique, une cure de plantes, ou d’extrait de plantes bien ciblées sur une durée de 3 semaines est un excellent réflexe en matière de drainage : Artichaut, Radis noir, Sève de boulot, Aubier de tilleul, Chou, Jus d’herbe, chaque émonctoires à sa plante favorite selon la saison, il convient donc de vous faire aider dans votre choix.
La monodiète

Riz completAssez simples à mettre en oeuvre même pour les non-initiés, elles consistent à ne consommer qu’un seul aliment par jour sur quelques jours. Les cures de pommes, de raisins, de riz complet, de chou, sont très efficaces et peuvent se pratiquer sur 1, 2 ou 3 jours au changement de saison ou chaque fois que votre organisme est fatigué. A noter qu’il est fortement conseiller de choisir là encore des produits biologiques (notamment pour les fruits tel que le raisin) et de privilégier les produits de saison.

La diète liquide ou « juicing »

cure liquideLa diète liquide à base de jus de fruits et de légumes frais biologiques consiste à ne consommer que ces jus frais (non pasteurisés) sur une durée de 3 à 5 jours. Elle doit être précédée d’une période d’alimentation hypotonique pour préparer l’organisme, qui ne sera ensuite nourrit que de micro-nutriments. Cette diète (à l’effet de pseudo-jeûne) est plus aisée à mettre en oeuvre de ce dernier et est très agréable en particulier au printemps.

Le jeûne

Le jeûne est une cure de détoxication de profondeur, qui nécessite un encadrement strict. Une entrée et une sortie de jeûne structurées et progressives sont nécessaire et le suivit par un professionnel en la matière est fortement recommandé. Il engendre un afflux important et soudain de toxines dans le sang qui doit être connu et maîtrisé. Lorsqu’il est mené dans de bonnes conditions il donne de très bons résultats.

La cure alternée

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore le courage de se lancer dans une cure ou pour celles et ceux que souhaitent entretenir le fruit de leur détox, la cure alternée est tout à fait appropriée. Elle consiste à pratiquer un jeûne ou la diète de votre choix, une fois par semaine sur plusieurs mois voir même tout au long de l’année. Elle est à la croisée des chemins du drainage et de la cure de détoxination et est de ce fait une très bonne alternative.

La cure de revitalisation

Enfin, sachez qu’après quelque drainage ou cure de détoxination que ce soit, il convient de revitaliser l’organisme pour le recharger en vitamines et en minéraux.

Pour aller plus loin

Manuel de détoxication – santé et vitalité par l’élimination des toxines – Christopher Vasey – édition jouvence

Cures naturopathiques – Daniel Kieffer – éditions Grancher

Le jeûne – M.H. Shelton – éditions Le courrier du livre

Détox gourmandes – Éva-Claire Pasquier – éditions Guy Trédaniel